HOUDREMONT   4-109
CHEMIN DE LA RUE JOSEPH DUBOIS A CHARNEUSE
CHARNEUSE

Photo A : Départ en asphalte à partir de la RUE JOSEPH DUBOIS.
Nouveau chemin de 2,50 m. de large et 935,00m. de long, avec une dénivelée de -25,00 m.


Photos B-C : Virage à gauche puis une longue allée bordée d'épicéas.

   

Photos D-E : Qui nous amène à l'entrée du château.

   

Photo F : Vue de l'entrée bien ombragée.


CHARNEUSE en 1777 sur la carte de FERRARIS et actuellement en 2018.

   

Charneuse, déjà cité en 1232, à mi-chemin d'Houdremont et de Nafraiture; bois, prés et étangs, un domaine de 123 hectares qui semble s'être constitué peu à peu autour
de bâtiments ruraux édifiés ou reconstruits en 1717 en quadrilatère, entourant une source abondante. Une habitation de maître sans grand caractère les flanqua au siècle
dernier lorsque,  via les Vivario de Ramezée,  Charneuse parvint aux de l'Epine,  chevaliers de l'Empire en 1813,  barons en France par primogéniture en 1825,  admis en
même qualité en 1901 dans la noblesse belge;  titrés aussi comtes d'Hust, comme tant d'autres issus de Giorgio Basta (1544-1607). C'est à la veuve du baron Henri, mort
ruiné à Nantes en 1934, qu'Albert Carton de Wiart acheta le domaine après la première guerre mondiale; il connaissait le pays car sa mère était déjà devenue, depuis des années, propriétaire de l'assiette du château-fort d'Orchimont, sur laquelle se dressait une maison de campagne passée aux Ryelandt. François Carton de Wiart, lieutenant
-colonel en retraite, sorti d'indivision d'avec ses frères et sœurs, reprit Charneuse auquel il rendit son aspect primitif avec un goût très sûr, tout en le dotant des installations
les plus modernes;  il n'en profita guère; il décéda en 1976.  Mise à bail la ferme fut occupée par plusieurs familles de fermiers dont la famille Créspin Bours les occupants actuels.  Depuis 1989 la ferme est gérée par la société Charneuseagri cvba.
(Le Guetteur wallon, 1981, n 4, p. 109-107 - C.E.H.G ©Avril 2002, Revue 6, pp. 27-59).

Carte figurative de la cense domaniale de Charneuse appartenant à Sa Majesté l'Impératrice douairière reine apostolique et d'un bois y attenant que le censier demandait
à pouvoir exploiter.  Arpentage et division en dix-huit portions de toutes les parties renseignées par le Capitaine et Prévôt De Vauthier en la prévôté royale d'Orchimont , le Contrôleur Jean-Charles Meinguer et le Sieur Thiery defructuateur de la dite cense,  ainsi que les forestiers Nicolas LeDuc et Jean Poncin,  et dressée le 22 juin 1767 par Pierre Hedin, arpenteur et géomètre juré.
(Archives générales du royaume à Bruxelles n° 1955)

RETOUR HOUDREMONT 4-109

Reproduction des photos, cartes et pages web interdite sans autorisation de l'auteur
Copyright ©2012-2018 - Web Site Development: JPC