HISTOIRE D'UNE CARRIÈRE A MALVOISIN
DE L'EXTRACTION DU KAOLIN A L'ENFOUISSEMENT DES DÉCHETS

Le gisement de kaolin fut découvert en 1932 en aprofondissant les excavations d'une ancienne briqueterie, à l'ouest de la route Beauraing-Bouillon, entre
les bornes 25 et 26.  L'exploitation par la société KAOMAL,  créée par MM. COLAUX et GATELIER  prend rapidement de l'extension et se prolonge à l'est
dans le BOIS DE GERHENNE. Les excavations comprennent chacune des couches de kaolin, d'arkose, de schiste et de quartzites dont l'ensemble forme
un faisceau.  L'exploitation à l'ouest de la route est abandonnée en 1960 et celle à l'est cesse en 1966.  Les parties ouest, zones 1 à 7 (Sur l'emplacement
du lotissement "Au Kaolin") ont été remblayées en cours d'exploitation par les stériles (arkose et schistes). La dernière zone exploitée (entre 1963 et 1966)
est située le long du bord sud de l'excavation 7, il s'agit de la zone qui a été utilisée comme CET de classe 3. Ci-dessous le levé du gisement qui fut réalisé
par L. CLAUDE en 1968 dans le cadre d'une étude intitulée "Les gisements de kaolin en Ardennes". Ce lévé est surimposé à la carte IGN.



Le lieu dit « Bois de Gerhenne », dans la commune de Gedinne, a été exploité en tant que Centre d'Enfouissement Technique de 1990 à 2007.  Le CET,  d'une
superficie de 1,18 ha, est divisé en deux phases d'exploitation, respectivement de 0,55 ha pour la phase 1.1 (réhabilitée) et de 0,63 ha pour la phase 1.2. Au 31
décembre 2003 la capacité résiduelle était de l'ordre de 63.000 m3  ± 10%.  Les déchets enfouis entrent dans deux catégories :  Déchets de classe 2 :  déchets
ménagers et assimilés. Le flux mensuel de déchets est de 8000 tonnes. Déchets de classe 3 : déchets inertes provennant des parcs à conteneurs, des commu-
nes ou des sociétés privées. Le volume de remplissage mensuel est de 303 tonnes (en 2002). Le CET de Malvoisin est entré dans le réseau de contrôle dans le
courant de l'année 2006. L'enfouissement des déchets a cessé en 2007; les travaux de réhabilitation du CET ont été mis en oeuvre en 2008. Ci-dessous le plan
des installations du CET et les zones d'enfouissement des déchets.



Panorama du dôme du C.E.T en 2007 (en fin d'enfouissement) et vue du dôme en juin 2008 (en cours de réhabilitation).




SOURCES :
R. MARLIERE. Le kaolin de Malvoisin. COBEA, 1947.
CH. DOSOGNE. Les gisements de Kaolin du Bruly, de Haut-Fays et de Malvoisin. Bulletin de la Société Belge de Géologie. 1950, Tome LIX, fasc. 2, pp. 213-225.
L. CLAUDE. Les gisements de kaolin en Ardennes. Professional Paper. 1968, Vol. 34, N10, pp. 1-4, 25.
REGION WALLONNE: Réseau de Contrôle des Centres d'Enfouissement Technique en Région Wallonne. Centre d'Enfouissement Technique de Malvoisin. BEPN, 2011.
BEP-ENVIRONNEMENT. Centre d'enfouissement Technique de Malvoisin. Mise à jour 2013. pp. 29-35.
UNIVERSITE DE LIEGE. Département des Sciences et de Gestion de l'Environnement. Campagne de mesure des odeurs sur le CET de Malvoisin. Estimation des nuisances olfactives Février 2007. 41 p.
KAOLINITE : ou kaolin est une espèce minérale composée de silicate d'aluminium hydraté, de formule Al2Si2O5(OH)4 du groupe des silicates, sous-groupe des phyllosilicates.

RETOUR MALVOISIN

Reproduction des photos, cartes et pages web interdite sans autorisation de l'auteur
Copyright ©2012-2018 - Web Site Development: JPC