PATIGNIES 8-027
SENTIER DES BIENS COMMUNAUX
NEIRET

Photo A : Entrée du sentier à partir de la RUE DE LA GALETTE.
A l'origine le sentier faisait 2,20 m. de large et 1.764,00 m. de long avec une surface de 38a 80ca.
Dénivelée : -55,00 m.



Photo B : Le sentier est interrompu par une clôture mais est toujours visible entre deux haies d'arbustes.



Photo C : Le sentier nécessiterait un sérieux débroussaillage et élagage des arbustes, malheureusement
la clôture côté gauche a disparu et devrait être réinstallée pour que le sentier soit viable.



Photo D :



Photo E :



Photo F : Il faut traverser un bout de prairie jusqu'à la clôture au passage indiqué d'une flèche.



Photo G : La trace du chemin est envahie par les ronces et la végétation mais reste cependant toujours visible.



Photo H : Une petite lande plantée d'épicéas dont certains au milieu du chemin.



Photo J : La traversée de la plantation de mélèzes est rendue difficile par l'envahissement des ronces et de la végétation.



Photo K : Parmi les feuillus la trace du chemin redevient bien visible.



Photo L : Quelques passages avec des arbustes courbés sur le chemin sont à nettoyer.

  

Photo M : En légère descente puis sur le plat à flanc de colline.

  

Photo O : Le chemin 8-026 aujourd'hui disparu arrivait approximativement à cet endroit.



Photo P : Entre épicéas et prairie sur une centaine de mètres.



Photo Q : Le chemin n'a pas résisté à une attaque de sangliers.



Photo R : En descente vers la vallée de LA HOUILLE.

  

Photo S : Le chemin devient encaissé.



Photo T : Arrivée au croisement de la RUE DE LA GALETTE avec LA RUE DE SART-CUSTINNE.



Photo U : Le MOULIN DE LA GALETTE.
Rénové à partir de 1998, affecté en zone d'espace vert d'intérêt paysager et reconverti en gîte touristique.



Photo V : Le PONT DE LA GALETTE (PONT PAYEN).  A gauche le Moulin à farine construit en 1850 par
PIERRE JOSEPH COLAUX bourgmestre de PATIGNIES.  A droite le Moulin à huile construit en 1856 par
le même et aujourd'hui disparu. Le moulin devint ensuite une laiterie rachetée plus tard par un concurrent
qui la laissa à l'abandon pendant de nombreuses années. Les bâtiments tombèrent en ruines et furent ra-
chetés en 1997 par GUY LÉONARD pour ensuite être rénovés et transformés en gîte.
(C.E.H.G ©Juin 2005, Revue 9, pp. 43-78)

Une vue de l'arrière du moulin avec les chalets de vacances le long de la Houille.



RETOUR PATIGNIES 8-027

Reproduction des photos, cartes et pages web interdite sans autorisation de l'auteur
Copyright ©2012-2014 - Web Site Development: JPC